Découvrir la religion du Sri Lanka

Durant l’antiquité, le Sri Lanka a été un centre de culture et de la religion bouddhique. Il était également un pays où l’hindouisme jouait un rôle considérable à cette période. Mis à part ces deux grandes croyances, la contrée accueille depuis des siècles deux autres religions importantes que sont le christianisme et l’islam. Offrant l’exemple idéal d’une cohabitation religieuse, cet État insulaire, situé au sud-est de l’Inde, abrite une population dont le mode de vie est influencé par la divergence de la foi.

D’ailleurs, cette diversité de croyance a été à l’origine des différentes communautés du pays. Respectée, elle est témoignée par de nombreux édifices religieux, lieux de cultes, fêtes et rituels rythmant le quotidien des habitants. Pour leurs prochaines vacances, les voyageurs sont invités à connaître certaines particularités du Sri Lanka à travers la découverte de sa religion.

Le bouddhisme

Le bouddhisme est pratiqué par environ 70 % de la population srilankaise. Ainsi, il marque, en général, la première identité de la majorité du peuple. Il n’est donc pas étonnant que cette croyance tienne une place prépondérante aussi bien dans le domaine de la spiritualité et culturel que sur le plan politique du pays. De même, au Sri Lanka, l’architecture est fortement influencée par cette religion qu’y séjourner est une opportunité de découvrir des temples des pagodes ainsi que d’autres lieux de cultes somptueux et parfois insolites.

Lors de leur voyage dans cette terre de contrastes culturels, les touristes sont invités à visiter le Temple d’Or de Dambulla. Il s’agit d’un immense complexe de grottes datant du 1er siècle qui est doté de murs et de plafonds couverts de fresques impressionnantes. Le site, localisé au nord de l’île, comprend environ 80 grottes, 4 monastères et 5 sanctuaires. Dans chacune des salles, les statues et les images de Bouddha se comptent par dizaines.

L’hindouisme

Alors que le groupe ethnique cingalais, constituant75 % des habitants du Sri Lanka, est étroitement attaché au bouddhisme, les communautés tamoules, elles, pratiquent l’hindouisme. Le principe de cette religion réside dans la loi du karma. Celle-ci consiste à récolter les fruits des grains ayant été semés dans une vie antérieure. Fortement impliqués dans le culte des dieux, les hindous vénèrent particulièrement le dieu Shiva et ses deux fils Skanda et Ganesh ainsi que d’autres divinités.

Durant leur séjour au Sri Lanka dans le cadre d’un voyage culturel, les globe-trotters pourront visiter quelques sanctuaires et lieux mythiques représentant les valeurs de cette croyance, à l’instar du temple de Matale. Il s’agit d’un lieu consacré à Muthumariamman, la déesse de la pluie et de la fertilité. Cette merveille monumentale a été édifiée dans le style architectural dravidien. En effet, sa structure est caractérisée par des tours-portails. Ces dernières sont de très hautes tours riches en couleurs et en ornements.

 

Ajouter un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués *. Votre adresse email ne sera pas publiée.