En route pour le Château de Chambord

Le Château de Chambord, situé dans le département du Loir-et-Cher est le plus vaste des Châteaux de la Loire. Construit au plein cœur d’un des plus grands parcs forestiers d’Europe, Chambord est un lieu magique et impressionnant ou il fait bon se balader en famille ou entre amis. Ce Château est classé monument historique depuis 1840 !.

Le château est situé dans la région naturelle de la Sologne, sur une courbe du Cosson, petit affluent du Beuvron, lui-même affluent de la Loire, à environ 6 km de la rive gauche de la Loire.

Il est positionné à 14 km à l’est de Blois, à 47 km au sud-ouest d’Orléans et 164 km au sud de Paris, sur le territoire de la commune française de Chambord, dans l’arrondissement de Blois, le département de Loir-et-Cher et la région Centre.

Les lignes d’autocars 2 et 18 du réseau de transports en commun des Transports du Loir-et-Cher Desservent le domaine de Chambord depuis la gare ferroviaire de Blois.

La route départementale 33 traverse le domaine. La sortie 16 de l’autoroute A10 est située à 14 km au nord du château.

Le parc de Chambord est un élément constitutif du projet royal de François Ier. Il est entrepris moins de cinq ans après le début des travaux du château, pour constituer un enclos boisé destiné à la fois à la chasse et à la conservation du gibier, comme dans la plupart des grands châteaux des XVe et XVIe siècles. Il est totalement original, par ces dimensions inhabituelles, c’est le plus grand parc ceint de murs existant en France, et par la position centrale du château au milieu du domaine.

Dans ses dimensions de 1523, le parc projeté compte déjà plus de 3 000 arpents (1 500 ha) et son tracé englobe de nombreuses propriétés privées. La construction du mur d’enceinte de 32 km de long, commence dès 1542. Un office de capitainerie est créé par le roi en 1547, pour la garde du parc, jusqu’à sa dissolution par Louis XVI en 1777.

Le domaine national de Chambord couvre aujourd’hui 5 440 ha, dont 1 000 ha sont ouverts au public, ce qui en fait le plus grand parc forestier clos d’Europe.

Des observatoires situés le long de la route principale permettent d’observer la faune.

Le cerf et le sanglier sont les espèces emblématiques de la forêt de Chambord, dans laquelle on trouve également des mouflons méditerranéens introduits dans l’enclos à partir de populations issus de Corse, du Jardin des plantes de Paris, du parc zoologique de Vincennes et de Tchécoslovaquie.

À partir de la réserve de faune que constitue la forêt de Chambord, des cerfs et des mouflons ont été prélevés afin de réintroduire ces espèces sur de nouveaux territoires.

Concernant l’avifaune, le site est un lieu privilégié tant en période de reproduction, en passage migratoire ou pour des espèces nicheuses. Les espèces suivantes ont été observées notamment au cours de la période de reproduction : balbuzard pêcheur, circaète Jean-le-Blanc, aigle botté, pics cendré, mar ou noir, blongios nain, martin-pêcheur, engoulevent d’Europe, alouette lulu, fauvette pitchou ou pie-grièche écorcheur.

L’aire protégée est constituée à 57 % d’arbres caducifoliées et à 20 % d’arbres résineux. On peut également citer des espèces protégées au niveau national présentes sur le site telles que Drosera rotundifolia, Damasonium alisma, Littorella uniflora, Pilularia globulifera, Pulicaria vulgaris ou Gratiola officinalis.