Partir à la découverte des arthropodes de Madagascar

Si la faune de Madagascar attire depuis longtemps les scientifiques et les amoureux de la nature, une famille demeure encore méconnue et ne demande qu’à être découverte et redécouverte. La nature de la Grande île a encore beaucoup à dévoiler.

Les araignées

Certains animaux, appartenant à la famille des arthropodes, ne sont, aujourd’hui encore, pas tous inventoriés. Ceux qui le sont suscitent toujours autant la curiosité des voyageurs, car la plupart sont endémique à la Grande île. 80% des espèces existantes lui sont endémiques.

Dans la famille des arthropodes, c’est-à-dire les animaux aux pattes articulées lorsqu’ils ont atteints l’âge adulte, on retrouve les araignées, les scorpions ou encore les cloportes, ainsi que les acariens. Madagascar est un pays où les araignées sont légions. Plus de 400 espèces ont été recensées. Parmi les espèces les plus rares, l’araignée de Darwin, qui a la particularité de tisser l’une des toiles les plus résistantes au monde et qui peuvent atteindre 25 m de circonférence.

Les scorpions

A Madagascar, les arthropodes venimeux sont rares. Dans cette catégorie, seuls les scolopendres et les scorpions le sont. Les scorpions sont divisés en quatre familles et compte une cinquantaine d’espèces endémiques.

A Nosy Be, nous aurons sans doute l’occasion de rencontrer le plus grand scorpion du pays qui ne présente aucun risque pour l’homme.

 

Les myriapodes

Les myriapodes (les mille-pattes) font également partie des arthropodes qui réveillent l’intérêt des visiteurs. L’iule rouge, comme tous les mille-pattes sont végétariens. Pour se protéger des prédateurs, elle se roule en boule et dégage une odeur nauséabonde qui a le don de les dissuader. Cette espèce peut atteindre 15 cm de longueur.

 

Notre voyage avec madagascar-destination.com sera riche de découverte et d’émotions, les ingrédients pour un séjour réussi dans un pays unique, à plusieurs facettes.

Vous aimerez également